SIDA : prévenir, accompagner et soutenir

SIDA : prévenir, accompagner et soutenir

Alors que le virus du SIDA contamine environ 3% de la population togolaise, Caritas Togo s’efforce d’atténuer la propagation de l’épidémie et la misère qu’il suscite.

Les trois diocèses de Aného, Dapaong et Kara ont été définis comme prioritaires tant la population rurale et périurbaine y est difficile d’accès. Quelques 6 750 malades, dont 4 550 femmes et 680 enfants font l’objet d’un suivi médical, psychologique et spirituel. Des antennes de relais et plusieurs équipes de soin à domicile assurent la prise en charge des personnes isolées ou dans l’incapacité de se déplacer. Grâce aux fonds apportés par la Fondation Caritas France, Caritas Togo fournit également un soutien matériel aux quelques 25 000 victimes collatérales de l’épidémie, dont 2 325 orphelins. L’enjeu pour l’association n’est pas uniquement de sensibiliser les populations, mais également de les impliquer dans la gestion et les soins, en formant responsables et bénévoles à la direction des structures et aux gestes médicaux.

  • Financement de la Fondation Caritas France : 25 000 €

Découvrez aussi