Des oasis éducatives, loin des Cités

Des oasis éducatives, loin des Cités

Toulon, Bondy, Les Mureaux, Lyon, Marseille, Paris… L’association Le Rocher Oasis des Cités accompagne chaque année 500 jeunes de quartiers défavorisés via de l’aide aux devoirs, des animations sportives ou culturelles… Sa spécificité : ses animateurs en service civique s’installent dans ces Cités, en voisins, en amis, pour partager la vie des jeunes qu’ils accompagnent. Pour grandir avec eux, en lien étroit avec leurs parents ou leurs écoles.
Pour compléter son projet éducatif, Le Rocher organise aussi des camps
de vacances (environ 150 jeunes par an). Le but de ces semaines : rompre d’avec les environnements difficiles pour initier une autre expérience éducative, liée à l’esprit d’équipe, à la responsabilisation…
Durant ces vacances, les plus jeunes évoluent entre jeux, balades et veillées, tandis que les plus de 18 ans entreprennent des camps-chantiers. Depuis 2004, ces grands jeunes participent ainsi à restaurer l’exceptionnel ancien Fort militaire de La Gavaresse, à Toulon. Depuis 2010, l’association profite aussi de l’Ermitage d’Esparron, dans le Vercors, dont l’histoire est chargée de sens, de l’apparition de la Vierge Marie à des enfants au XIIIe siècle au refuge de la Résistance durant la Seconde Guerre Mondiale…

  • En 2012, la Fondation Caritas France a financé des travaux sur le site de l’Ermitage d’Esparron (acheminement de l’eau et électrification) pour 30 000 €.

Découvrez aussi