Côte d’Ivoire. La ferme Tchanfetho conjugue développement rural et insertion des jeunes

Côte d’Ivoire. La ferme Tchanfetho conjugue développement rural et insertion des jeunes

Acting For Life mène par le biais de la ferme Tchanfetho un projet complet d’insertion et de formation pour des jeunes en difficulté.

“La vie, pas la survie”. La philosophie d’Acting For Life, association de développement créée il y a 40 ans, tient dans sa devise. L’association axe ses interventions sur le développement rural durable et sur l’insertion de jeunes en difficulté.

Au croisement de ces deux axes, l’association appuie depuis plusieurs années la ferme Tchanfehto en Côte d’Ivoire. Centre pédagogique, Tchanfetho forme et insère des jeunes déscolarisés. Le programme d’un an s’ancre dans une approche complète : formation technique, alphabétisation, réflexion sur l’éthique… Le projet est également un centre de référence en développement agrobiologique.

Fin 2010, quand la Côte d’Ivoire s’embrase, Tchanfetho a déjà obtenu des résultats remarquables tant sur l’insertion des jeunes que sur l’amélioration des conditions de vie des paysans de la région. “Mais, pendant la crise, explique Christophe Paquette, Directeur Exécutif d’Acting For Life, la ferme a accueilli des centaines de réfugiés. Elle a subi des attaques. Au printemps 2011, quand la situation s’apaise, elle est dévastée : sanitaires saccagés, cultures à l’abandon, élevages décimés…” Acting For Life initie un plan d’aide. D’abord, un appui d’urgence à la reconstruction, tant pour la ferme que pour les exploitations alentour. Parallèlement, un programme de développement à trois ans vise à aller plus loin que ce qui existait déjà pour pérenniser le modèle, entre aide et autofinancement.

Mobilisée pour aider Tchanfetho à se relever, la Fondation Caritas France a prolongé son soutien sur la période 2012-2013 avec un accent mis sur l’amélioration de la gestion et l’autonomisation de la ferme.

  • Financement de la Fondation Caritas : 55 000 € pour 2011-2013

 

Découvrez aussi