Fondation Yara Les Nouveaux Constructeurs

La Fondation Yara – Les Nouveaux Constructeurs soutient et met en œuvre – en France et dans des pays défavorisés – des projets de développement, de construction, et toutes actions humanitaires visant à améliorer les conditions de vie, la santé, l’accès à l’éducation et à l’emploi des communautés locales en situation de précarité, de manière générale ou dans une situation d’urgence.

Au Niger,  la fondation Yara a créé et gère deux internats, un à Zinder (125 jeunes) et un à Niamey (30 jeunes). 25 jeunes suivent également une formation professionnelle en mécanique moto ou restauration collective au Centre de Formation professionnelle Pascal Coutard à l’internat de Zinder.

Ces actions permettent à 180 jeunes issus de villages isolés de poursuivre une scolarité complète et régulière dans des écoles privées ou publiques. Les collèges se situent généralement loin de leurs lieux de vie et, sans tuteur pour les héberger à proximité, leur scolarisation est impossible. La pauvreté et les pressions familiales représentent également des freins à la scolarisation.

La parité filles/garçons est strictement respectée dans les deux internats. Les recrutements sont couplés à des actions de sensibilisation à l’éducation des filles dans les villages, l’objectif étant de sensibiliser les mères afin de lutter contre la déscolarisation des filles et le mariage précoce. Nous souhaitons que les filles et femmes soient valorisées dans la société nigérienne, qu’elles prennent confiance en leur potentiel et compétences.

Actualités

10 ans d’action pour l’éducation des jeunes au Niger

Comme chaque année, Yara LNC a organisé son dîner de gala mardi 22 novembre 2016 au profit de son action en faveur de l’éducation au Niger. Cette année est un peu spéciale car l’association fête ses 10 ans d’action, et…
» Lire la suite

dav

Comme chaque année, Yara LNC a organisé son dîner de gala mardi 22 novembre 2016 au profit de son action en faveur de l’éducation au Niger. Cette année est un peu spéciale car l’association fête ses 10 ans d’action, et sa 11ème rentrée scolaire.
En effet, depuis 2006, en partenariat avec une association locale, Matassa, Yara LNC a créé et soutient deux internats au Niger afin de favoriser l’accès à l’éducation de jeunes défavorisés de la région de Zinder.

Le 22 novembre, 150 personnes, donateurs et partenaires de l’association, se sont réunis dans les Salons de l’Hôtel le Marois – France Amériques pour célébrer ces 10 ans d’actions, retracer ensemble le chemin parcouru, et lancer la 2ème décennie.

Depuis 10 ans
– 2006 : accueil de la première promotion de 12 enfants
– 2007 : démarrage de la construction de l’internat de Zinder
– 2008 : emménagement de 35 enfants dans l’internat de Zinder
– 2011 : 5 ans d’action et 76 jeunes accueillis à Zinder du CE1 à la 4ème
– 2012 : construction du 2ème bâtiment de l’internat de Zinder
– 2013 : création de l’association GRYK qui assure la gestion locale de l’action
– 2014 : ouverture de l’internat de Niamey
– 2015 : construction du Centre de formation professionnelle Pascal Coutard à Zinder
– 2016 : ouverture d’une classe de primaire à Zinder, et 175 jeunes accueillis
– 2017 : construction du nouvel internat de Niamey

Projets

Assurer la rééducation d’Issa

Au Niger, rien n’est mis en place pour faciliter la vie des personnes à mobilité réduite. Très peu de structures existent pour leur prise en charge médicale et les installations publiques de la vie quotidienne ne sont pas adaptées. Alors,…
» Lire la suite

Photo Issa

Au Niger, rien n’est mis en place pour faciliter la vie des personnes à mobilité réduite. Très peu de structures existent pour leur prise en charge médicale et les installations publiques de la vie quotidienne ne sont pas adaptées. Alors, lorsque l’on se retrouve tétraplégique comme Issa, il est difficile d’envisager de poursuivre une vie normale.

Issa est un jeune nigérien de 17 ans, scolarisé au CFPA de Zinder en formation professionnelle gestion et comptabilité. Il est accueilli et pris en charge à notre internat depuis maintenant 10 ans. Mais sa vie a brusquement pris un tournant inattendu, lorsque en juillet dernier, il a un grave accident de moto qui le rend tétraplégique.

Depuis son accident, Issa a été opéré plusieurs fois au Niger, cela lui a permis de survivre à l’accident mais il va devoir réapprendre à vivre maintenant !

Pour permettre à Issa de s’adapter à son nouvel état physique, il est nécessaire qu’il suive une rééducation adaptée et bénéficie des soins appropriés. Le Niger compte des kinés mais manque cruellement de médecins rééducateurs et de protocoles adaptés à la prise en charge d’un patient tétraplégique. En janvier dernier, nous l’avons donc transféré au Maroc, dans le centre de rééducation fonctionnelle Noor. Aujourd’hui, il est parfaitement pris en charge, à tous les niveaux.

La réadaptation d’Issa ne s’arrête pas à sa rééducation fonctionnelle. Lorsqu’il sera de retour au Niger, Issa aura besoin du matériel avec lequel il va devoir réapprendre à vivre. Additionné à cela, il aura besoin d’un accompagnement quotidien toute sa vie, par des kinés et des infirmiers mais également par un assistant de vie. Des travaux devront également être faits pour qu’il puisse habiter et circuler à l’internat de Niamey.

Enfin, de nombreux médecins ont évoqué la possibilité de pratiquer une intervention chirurgicale grâce à laquelle il pourrait gagner en autonomie. Il s’agit d’un transfert de certains tendons de sa main vers d’autres muscles ne fonctionnant plus. Grâce à cette opération, il regagnerait l’entière mobilité de ses mains ! L’intervention est délicate et la rééducation post opératoire est lourde.

Développer les formations professionnelles au sein de l’internat de Zinder

Dix jeunes suivent actuellement une formation professionnelle en mécanique moto au sein de l'internat de Zinder. Nous souhaitons diversifier les domaines de formations professionnelles proposés afin que chaque jeune trouve la voie qui lui convient. Le choix des formations se…
» Lire la suite

Dix jeunes suivent actuellement une formation professionnelle en mécanique moto au sein de l’internat de Zinder.

Nous souhaitons diversifier les domaines de formations professionnelles proposés afin que chaque jeune trouve la voie qui lui convient. Le choix des formations se fera après avoir évalué les métiers les plus porteurs de la région.

Construction d’un deuxième internat à Niamey

Aujourd'hui, 20 jeunes sont accueillis dans une maison louée temporairement à Niamey. Lorsqu'un terrain aura été identifié à Niamey, l'objectif est de construire un internat d'une capacité d'accueil de 100 à 150 jeunes. Les jeunes pourront ainsi accéder aux meilleures…
» Lire la suite

Aujourd’hui, 20 jeunes sont accueillis dans une maison louée temporairement à Niamey.

Lorsqu’un terrain aura été identifié à Niamey, l’objectif est de construire un internat d’une capacité d’accueil de 100 à 150 jeunes. Les jeunes pourront ainsi accéder aux meilleures écoles de la capitale.