[Vos dons en action] Carton Plein, emploi et réemploi

[Vos dons en action] Carton Plein, emploi et réemploi

Créée en 2012, Carton plein est une association qui accompagne l’inclusion sociale et professionnelle des personnes les plus éloignées du travail : sans logement, sans qualification, sans revenus suffisants. Après 5 ans d’expérimentations, de remise en question et de réussites, l’association, avec l’aide de la Fondation Caritas, vient de tirer un premier bilan de son activité.

Quand les vieux cartons font les nouveaux départs

A l’origine de Carton Plein, il y a une idée simple : réutiliser les vieux cartons de déménagements des entreprises ou des particuliers et en faire des outils de solidarité et d’écologie. Pour cela, l’association collecte les cartons usagés et les valorise dans ses ateliers de Paris. Cette valorisation est notamment réalisée par des personnes en insertion, lesquelles sont accompagnées sur les plans professionnels et sociaux. Dans le prolongement de cette activité de valoriste, un service de déménagement à vélo est désormais proposé.

Ema, encadrante : J’essaye de tout faire à travers le renforcement positif. Remettre la personne au centre de sa vie, lui dire qu’elle est importante pour elle, pour nous, pour moi

La Fondation Caritas France, partenaire de l’évaluation de l’action

Si l’expérience et le travail de terrain permettent d’avoir une idée intéressante de l’impact d’une action, il est toujours intéressant de passer par une étude approfondie. Ce travail d’évaluation a permis de faire émerger la confiance comme pierre angulaire de l’action de l’association et de son efficacité. En effet, Les parcours des personnes que Carton Plein accompagne sont marqués par la survie : vie à la rue, débrouille quotidienne, migration forcée. Dans ce contexte, donner sa confiance à l’autre, redonner confiance en soi et en la société ont émergés comme des axes structurants de l’action de l’association.

La confiance, ça déménage!

Pour permettre aux plus fragiles de retrouver un travail, l’association propose des formats adaptés. C’est notamment le cas du dispositif Premières Heures qui permet aux grands exclus de reprendre une activité professionnelle à un rythme progressif. L’aspect convivial et le travail en transversalité permettent aux valoristes en insertion de se sentir utiles et… valorisés. Comme dans toute entreprise, les incidents et les conflits existent mais, dans l’ensemble, le travail en lui-même permet de renvoyer une image positive de soi: mobilisation du corps, des capacités de chacun… Par exemple, le travail sur les déménagements permet de créer de véritables équipes, interdépendantes et qui s’apprécient.

Gérard (valoriste) : Depuis que je suis à Carton Plein, le fait de travailler, ça me donne une fierté, le moral et un encouragement.

Depuis sa création, Carton Plein a accompagné 139 valoristes avec un taux d’emploi à la sortie de 66%! Le fruit d’un travail d’accompagnement de long terme et surtout, d’une bonne dose de confiance.

Découvrez aussi