Développement et solidarité de FONDACIO

En France comme à l’étranger, le mouvement Fondacio développe de multiples actions de solidarité consistant en l’accompagnement :

  • des personnes en situation de précarité sociale et économique (en France), afin de faciliter leur (ré)insertion dans la société
  • des populations locales, au sein de 20 pays, dans l’accès à l’éducation, à la santé et au développement économique durable

 

Fondacio en chiffres :

  • 20 pays en Afrique, en Amérique du Nord et du Sud, en Asie et en Europe
  • 35 projets de développement et de solidarité
  • 3000 personnes engagées dans le mouvement
  • 4000 bénévoles

 

Projets

Notre action à l’international

Eduquer des enfants ruraux en Afrique  A l’est du Burkina Faso, dans le village de Tambiga situé en pleine brousse, une école primaire privée gérée par Fondacio permet aux enfants d’être scolarisés, l’école publique la plus proche étant à plusieurs…
» Lire la suite

Eduquer des enfants ruraux en Afrique

 A l’est du Burkina Faso, dans le village de Tambiga situé en pleine brousse, une école primaire privée gérée par Fondacio permet aux enfants d’être scolarisés, l’école publique la plus proche étant à plusieurs dizaines de kilomètres.

Tambiga regroupe plusieurs hameaux sur un rayon d’environ 4 km. Les populations vivent essentiellement de l’élevage et de l’agriculture et sont en majorité jeunes.

Depuis 2002, Fondacio a lancé ce projet qui permet aujourd’hui de scolariser 100 enfants par an, qui n’ont pas accès à l’école autrement, en raison de l’éloignement géographique.

Malgré le contexte précaire (manque de matériel pédagogique…), l’école obtient de bons résultats, ce qui pousse les parents à y inscrire leur enfant.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le projet !

 

Elèves de l’école de Tambiga

Notre action en France

Révéler le potentiel des plus fragiles Chaque année, Fondacio met en place des activités hebdomadaires ainsi que des séjours pour les personnes en difficulté sociale, afin de permettre à chacun de se donner, se dépasser, se ressourcer et créer du…
» Lire la suite

Révéler le potentiel des plus fragiles

Chaque année, Fondacio met en place des activités hebdomadaires ainsi que des séjours pour les personnes en difficulté sociale, afin de permettre à chacun de se donner, se dépasser, se ressourcer et créer du lien social, à travers des temps de partage en groupes et des activités manuelles (peinture, jardinage…). Ces actions les conduisent à tisser des liens qui leur donnent repère, dignité et force de vivre.

Les vacances à la mer en juillet 2018

Les activités proposées toute l’année :

Appelés les « mercredis activités », ces journées permettent chaque semaine aux personnes en situation de précarité et/ou isolées socialement, de se retrouver autour d’une activité culturelle, créative ou « nature » (sorties, ateliers danse, écriture, décoration…) pour tisser des liens entre elles ainsi qu’avec les accompagnateurs bénévoles, bénéficier d’un temps d’écoute, de bienveillance et de fraternité. 

Une fois par mois a lieu le « dimanche fraternel », dans le même esprit, afin de toucher les personnes isolées qui ne peuvent se libérer le mercredi.

 

Les séjours :

  • Les vacances à la mer : cette semaine permet aux personnes en situation d’isolement social et économique, de tous âges et convictions, de bénéficier d’un temps de pause, organisé au bord de la mer (Saint-Malo, Bretagne). Réunissant chaque année une centaine de participants pendant le mois de juillet, ce séjours leur apporte joie et confiance en soi grâce aux liens créés ainsi qu’aux activités proposées (créatives, sportives ou encore de service).

 

  • Les camps chantiers : ces séjours d’une semaine organisés chaque année dans les Pyrénées en février et dans le Massif Central en mai, rassemble chacun une quinzaine de participants.  Des activités manuelles (travaux, cuisine…) ainsi que des temps de partage et d’écoute sont proposés. S’adressant aux jeunes en situation d’exclusion, ces camps visent à restaurer leur capacité à se sentir utile en prenant part à des projets, leur permettre d’aller à la rencontre d’autres jeunes afin de créer des relations d’amitié, et faire l’expérience d’une forme de réciprocité entre personnes insérées et personnes exclues.

 

  • La randonnée dans les Alpes : organisée chaque année au mois d’août, cette semaine de marche vise à redonner aux personnes en précarité le goût de l’effort et la joie du dépassement de soi. S’adressant aux personnes en précarité, cette semaine rassemble une quinzaine de participants et comprend, outre la marche, des temps de partage en groupe et de réflexion sur sa vie.

 

Témoignage :

Cette expérience  a été pour moi le meilleur cadeau qu’on ne m’ait jamais fait : elle a ouvert mon cœur pour accepter l’invitation à la rencontre. Aujourd’hui, j’ai la force de toujours espérer et de ne pas faillir sur le chemin.

Rhazi