COVID19 – Confinés mais mobilisés – la Famille Caritas France face à l’urgence

COVID19 – Confinés mais mobilisés – la Famille Caritas France face à l’urgence

Retrouvez ici les actions de la Famille Caritas : Réseau Caritas France, fondations abritées, associations soutenues, tout le monde est sur le pont pour faire face à la crise sanitaire et à ses conséquences sur les plus fragiles.

En effet, l’état d’urgence sanitaire décrété la semaine passé pèse fortement sur les plus fragiles et sur les capacités opérationnelles des associations qui leur viennent en aide. 

L’action de la Fondation Caritas France

Soutien d’urgence à l’association Synlab pour accompagner les enseignants des Réseaux d’Education Prioritaire à la continuité pédagogique.

Soutien d’urgence à l’association Parcours d’Exil, qui vient en aide aux migrants victimes de torture

Soutien à l’association Intermèdes Robinson pour la distribution de produits alimentaires, d’hygiène et de puériculture dans les hôtels sociaux de l’Essonne

Aide à l’association Bestearekin de Bayonne, pour éviter à 11 familles migrantes de vivre à la rue en pleine période de confinement.

Un appel au don a été lancé pour accompagner au mieux les plus fragiles

 

Réseau Caritas France

>> Cités Caritas

  • Les activités d’hébergement et logement sont toujours maintenues,
  • Un nouvel hébergement d’urgence ouvre la semaine prochaine à Bures-sur-Yvette, dans le campus de l’université Paris Saclay.

>> Tissons la solidarité

  • Important travail d’info et d’accompagnement des chantiers et entreprises d’insertion sur les mesures à prendre, en particulier sur le plan économique (chômage partiel, trésorerie, etc.)

 

Associations et fondations abritées

Réseau Bou’Sol: des boulangers en première ligne

Dans une période où l’économie est à l’arrêt, les acteurs de l’insertion par l’activité économique sont particulièrement touchés. Samuel Mougin du réseau Bou’Sol (insertion par les métiers de la boulangerie), indique ainsi que l’activité est en repli de 90%. “Si nous sommes en « guerre », alors nous sommes sur « le front ». Une partie des équipes est mobilisée et assure tous les jours de la production et de la livraison pour des associations caritatives, des établissements médicaux et des établissements médico-sociaux”. Sur Marseille, l’association livre du pain tous les jours 4000 personnes.

Carton Plein : la solidarité roule toujours

Pour Carton Plein, active dans le réemploi de carton et de déménagement à vélo, l’activité s’est aussi fortement ralentie. Les salariés les plus fragiles (dont certains vivent à la rue) ont été mis à l’abri et les vélos de l’association sont utilisés pour livrer des repas aux lieux d’hébergement d’urgence ouverts dans la capitale. Le trajet des cuisines centrales de la ville aux hébergements est ainsi solidaire et responsable!

Avec la Fondation Alain Charrier, un e-Clubhouse !
Les Clubhouses sont des lieux non-médicalisés pour l’insertion sociale et professionnelle de ceux que la maladie psychique a exclu. Si ces lieux ne peuvent plus recevoir de public, une plateforme virtuelle a été créée au travers de l’application Slack. Elle permet de faire du travail collectif virtuel: convivialité avec des partages d’informations, ateliers cuisine, cours d’anglais… En effet les personnes fragiles psychiquement sont très vulnérables au climat anxiogène ambiant et doivent maintenir des liens sociaux rassurants. Aujourd’hui, près de 200 membres sont actifs sur Slack.
Cette crise sanitaire aura donc donné à l’association l’occasion de créer un e-Clubhouse !

 

International : 1001 Fontaines et la Fondation Arceal réaffirment leurs engagements
Spécialisée dans la production et la distribution d’eau potable dans les pays en développement, notamment d’Asie du Sud-Est, l’ONG 1001 Fontaines a rapidement pris des mesures face à l’épidémie:

  • L’ensemble des salariés ont été sensibilisés et formés aux précautions d’usage
  • Un accompagnement renforcé a été mis en place pour les 250 usines de purification: contrôle qualité, lettre d’information, distribution de masques supplémentaires, hotline 7j/7…
  • Des opérations de sensibilisations par SMS ont démarré auprès de 60.000 villageois.
  • L’ONG étudie la possibilité de produire des solutions hydroalcooliques dans ses laboratoires au Cambodge alors que leurs prix s’envolent dans les commerces et les rendent inaccessibles aux plus démunis.

International : Eau et Vie offre de l’eau potable à 30.000 personnes

Eau & Vie est une ONG soutenue par la fondation des épiniers qui installe de l’eau courante dans les bidonvilles, travaille sur la lutte incendie, l’assainissement et la gestion des déchets. Présente au Bangladesh, à Manille et Cebu, en Côte d’Ivoire et en Bulgarie, l’association a mis en place un fond d’urgence pour offrir 2 mois d’eau gratuite aux 30 000 habitants des bidonvilles où l’association intervient. 

La Fondation Les Epiniers, sous égide de la Fondation Caritas France, soutient Eau et Vie dans cette opération. En effet, les plus démunis sont frappés de plein fouet par la pandémie: les salaires ne sont plus versés et les dépenses de santé explosent, sans parler des possibles complications sanitaires liées à l’eau. C’est pourquoi il est primordial de pouvoir offrir une eau de boisson saine à ces populations, à plus forte raison dans cette période.

Confiné dehors? Le Réseau Entourage vient en aide aux SDF.
“Réseau de chaleur humaine” agissant auprès des personnes vivant à la rue, le Réseau Entourage a pris à bras le corps les nombreuses problématiques que le confinement pose aux SDF. “Nous avons passé énormément de temps à les contacter car ils ne comprennent pas ce qui se passe, les rues vides etc. Nous leurs donnons les clés de compréhension et les gestes à suivre, ainsi que les informations sur les structures qui restent ouvertes.” indique Jean-Marc Potdevin, créateur de la Fondation Humain dans la Ville.
Et puisque la solitude ne touche pas que les personnes à la rue, la technologie sur laquelle repose l’application Entourage est en passe d’être adaptée pour rompre l’isolement des personnes âgées vivant seules.

 

Le confinement dans les banlieues : retours d’expériences du Rocher et Voisin Malin
Actifs au coeur des banlieues, le Rocher et Voisins Malins dressent un panorama des quartiers où, chaque jour, leurs équipes sont en contact avec les habitants. Ils nous disent l’épuisement quand il faut vivre à 5 dans 20m2, l’impossibilité d‘assurer la continuité pédagogique sans ordinateur ou connexion internet, la difficulté à comprendre les consignes quand l’on ne parle pas français, les difficultés de ravitaillement ou encore la peur de perdre son emploi à l’issue de la crise.
Ils nous disent aussi leur volonté d’agir: en faisant “en sorte que les Voisins Malins comprennent bien les consignes, et soient convaincus de l’importance de les respecter” pour mieux faire passer le message. Leurs efforts pour que chacun ai un numéro à appeler pour demander de l’aide, apaiser ses angoisses ou s’informer auprès des bénévoles du Rocher.
Autant d’initiatives qui cherchent à faire de la solidarité et de la fraternité un antidote aux maux du confinement.

 

Lazare: colocataires confinés mais solidaires
Lazare est une association qui anime et développe des colocations solidaires regroupant des personnes qui ont vécu à la rue et des jeunes actifs bénévoles.
Et, si le confinement n’est évident pour personne, il ne l’est pas davantage pour des personnes qui ne se sont pas choisies. Et pourtant, comme le dit Loïc Luisetto, délégué général, “les volontaires, les familles responsables sont pour la très grande majorité restés. Confinés, certes. Mais chez eux. Fidèles. Amis. Ensemble.
Car il n’y a pas de plus grande preuve d’amour que de demeurer avec ceux qui souffrent. Nos colocs demeurent. Ils restent. Au risque de leur santé, de leur équilibre personnel peut-être. C’est ce qui fait la valeur de leur don.

Découvrez aussi