Investir pour l’impact social : retour sur 5 années d’engagement de la Fondation Caritas France

Investir pour l’impact social : retour sur 5 années d’engagement de la Fondation Caritas France

Depuis sa création, la Fondation Caritas France cherche maximiser l’impact de chaque euro qu’elle engage pour avoir le meilleur effet de levier possible dans la lutte contre la pauvreté.

Si notre mode d’action privilégié reste la distribution de subventions, ce mode d’action ne peut répondre à l’ensemble des besoins des acteurs de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion. C’est pourquoi, dans le cadre de notre plan stratégique, nous nous positionnons en investisseur philanthropique aux côtés d’entreprises de l’économie sociale et solidaire.

Dans cette optique, la Fondation Caritas France investi tout particulièrement dans les domaines de la microfinance, de l’insertion et de l’immobilier très social. Les deux derniers investissements récents marquants se situent d’ailleurs dans l’immobilier et dans la lutte contre le chômage :

 

  • Dans le Fonds Hémisphère d’une part : véritable « véhicule d’investissement à impact social », le fonds reprend en main des structures d‘hébergement d’urgence, rénove puis sécurise les locaux et prodigue l’accompagnement social nécessaire aux occupants. Ce dispositif permet ainsi d’offrir de meilleures conditions pour les plus fragiles, de juguler les coûts (40% d’économie pour l’Etat) et de rééquilibrer la demande en logements.
  • Dans le Contrat à Impact Social (CIS) de Solidarités Nouvelles Face au Chômage. Ce dispositif innovant permet de financer une action de lutte contre le chômage de longue durée. A partir de la mise en place du dispositif, un ensemble de 4 indicateurs clés seront observés tout au long de la réalisation du CIS lequel durera 3 ans. Un groupe témoin sera observé durant la même période et, à l’issue des 3 ans, l’impact social sera observé. Si celui-ci est avéré, les sommes investies par la FCF et les autres bailleurs seront remboursée avec un bonus potentiel.

L’impact social, clé de voûte de nos investissements

Avant d’attendre un retour financier sur ses investissements, la Fondation Caritas France est avant tout attentive à l’impact social des projets dans lesquels elle investit. Sur chacun des trois axes d’investissements de la Fondation Caritas France, cet impact se décline comme suit :

  • Microfinance (30% des montants investis) – 880 institutions de microfinance ont été financées majoritairement via le fonds FEFISOL-SIDI et bénéficient à 7,3 millions de bénéficiaires finaux (78% de femmes) dans les pays du Sud.
  • Insertion (24% des montants investis) – 2568 emplois équivalents temps plein ont été créés ou consolidés bénéficiant à 4430 personnes en insertion. Parmi ceux-ci, 554 sont occupés par des personnes en situation de handicap.
  • Immobilier (46% des montants investis) – 148 logements, permettant de loger 450 personnes en difficultés ont été rénovés et géré grâce aux investissements de la Fondation Caritas France.

Un changement de dimension

En utilisant aussi une partie de sa dotation pour être acteur par l’investissement, la Fondation Caritas France a été l’un des pionniers français sur ce que les Anglo-Saxons appellent les « missions related investiments ». Les premiers résultats obtenus ont amené la Fondation à engager davantage de moyens. Ainsi, le fonds à impact social est passé de 1,48m€ à 2,24m€ entre 2018 et 2019.

A une époque où l’on parle de plus en plus de finance responsable, cet engagement permet de bénéficier d’un outil supplémentaire, au service du bien commun.

 

 

 

Découvrez aussi