Charles et Claude-Madeleine Gazeau

Après une carrière dans l’industrie informatique Charles avec Claude-Madeleine enseignante-universitaire, son épouse, ont souhaité aller au-delà d’un engagement bénévole entrepris de longue date. C’est dans cette optique qu’ils ont créé la fondation Sarepta sous égide de la Fondation Caritas France. “On a commencé tout petit avec des projets auprès desquels nous étions impliqués pour l’association Cœur du 5 et la bagagerie pour les personnes vivant à la rue. Nous avons étendu notre action grâce aux projets proposés par la Fondation. Aujourd’hui nous en sommes à notre deuxième renouvellement (convention de 3 ans) et nous apprécions tout particulièrement la souplesse de travail de la Fondation Caritas France.

Jouer collectif
L’année 2020 n’a pas entamé l’envie d’agir de M. et Mme Gazeau, au contraire. Avec leur fondation, ils ont ainsi participé au fonds “Fondations Solidaires COVID-19”. “Il faut jouer collectif. En choisissant la Fondation Caritas France, nous avons fait le choix de la compétence. Donc quand l’appel aux dons a été lancé, nous nous sommes dit que notre rôle était de faire confiance et de participer.”

Important d’impliquer notre famille
Au-delà de l’accompagnement sur les projets et la dimension administrative, Charles et Claude-Madeleine Gazeau apprécient tout particulièrement le travail réalisé pour nourrir leur parcours de philanthropes et l’implication de leur famille. “Les temps d’échange organisés par la fondation sont toujours intéressants : les sujets et les intervenants sont toujours bien choisis et passionnants.” Au-delà, leur engagement est l’occasion d’inviter la famille à participer à ce projet commun. C’est d‘ailleurs leur petit-fils de 10 ans qui a dessiné le logo de la fondation !