Aller au contenu principal
Actualités

L’Onde Porteuse - Prendre la parole pour trouver sa voie

L’Onde Porteuse - Prendre la parole pour trouver sa voie

L’Onde Porteuse (OP) est une association créée en 2015 et basée à Clermont-Ferrand. Elle tire son nom du vocabulaire des télécommunications : ce type d’onde sert à transporter des informations. Et, dans le cas qui nous intéresse, bien plus encore!

Un chantier d’insertion par les métiers des médias

Unique en France, l’association est tout à la fois une radio, un institut de formation et un atelier-chantier d’insertion. En utilisant le média radio (web, podcast…), elle cherche ainsi à recréer du lien social, et propose ainsi des ateliers d’éducation aux médias et à l’information en milieu scolaire, hospitalier et carcéral. La Fondation Caritas France soutient tout particulièrement l’activité de l’atelier-chantier d’insertion de l’association. Mis en place par des professionnels de la radio et de l’insertion, celui-ci permet aux apprenants (des femmes et des hommes très éloignés de l’emploi) de se former aux médias et aux techniques de production de supports radiophoniques. Il permet surtout de se re-familiariser avec un cadre de travail (un salaire, des horaires, des collègues de travail…).

La radio, du sans fil pour faire du lien

“Notre chantier d’insertion a pris une autre dimension avec le démarrage de notre diffusion hertzienne” nous dit Mme Waelti, fondatrice de l’Onde Porteuse “il nous faut maintenant produire avec les personnes en insertion et nos journalistes des émissions au quotidien!”. Et ce travail permet de mobiliser de nombreuses compétences transférables : “faire un travail journalistique, c’est aller vers les autres”, un indispensable dans un projet d’insertion professionnelle. Décider d’un sujet, écrire un mail de sollicitation pour une interview, être à l’heure à l’antenne, travailler en équipe avec invités, journalistes et techniciens… autant de soft skills immédiatement projetables dans un contexte professionnel.

Un accompagnement professionnel et social reconnu

En plus de leur métier, les apprenants sont également accompagnés dans la dimension sociale de leur projet d’insertion (logement, mobilité, formation…). La méthode a fait ses preuves et aujourd’hui, l’Onde Porteuse voit grand avec un projet d’essaimage en cours de finalisation. Ce dernier doit permettre à la méthode d’être proposée dans 10 villes de France. “Au-delà de l’insertion des personnes en situation de précarité, notre projet permet aussi de créer une rédaction inclusive” ajoute la fondatrice. Un véritable challenge à l’heure des fake news et de la défiance envers les médias.