Insertion professionnelle: les entreprises partenaires de la Fondation Caritas mobilisées!

Insertion professionnelle:  les entreprises partenaires de la Fondation Caritas mobilisées!

La Fondation Caritas France accompagne depuis de nombreuses années des entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS). Ces dernières accompagnent des personnes très éloignées de l’emploi dans la reprise d’une activité professionnelle tout en proposant des biens et des services. Face à la crise sanitaire et sociale, ces entreprises se mobilisent pour leurs bénéficiaires et bien au-delà.

 

Bou’sol, 12 tonnes de pain distribués!

Le réseau Bou’Sol, qui anime 5 boulangeries bios et solidaire partout en France fournit normalement les structures de restauration collective. Pour ce groupe, le confinement et les mesures sanitaires ce sont traduits par une chute de 90% de l’activité. Mais pas question de rester les bras croisés. Selon ses propres termes, l’association a fait le choix d’être “Mobilisée, solidaire, constructive et inventive”. Mobilisée car l’association ne renie rien de ses engagements et continue de proposer des produits bio, en circuit court et abordables. Solidaire ensuite car, si la plupart de ses clients habituels ont baissé le rideau, elle continue de livrer ceux qui poursuivent leurs activités (EHPAD…) mais aussi les personnels soignants des hôpitaux de Marseille et surtout les acteurs locaux de la solidarité.

En deux mois de confinement les boulangeries marseillaises du réseau avaient distribué 72180 pains, soit 12 tonnes de produits, à 59 structures partenaires qui comptent 13 000 bénéficiaires. Grâce à cet activisme, 18 emplois en insertion ont été maintenus.

Notre ADN Economie Sociale et Solidaire nous confère une capacité à traverser des crises, à faire évoluer nos organisations, à repenser le bien commun et à développer l’esprit collectif.” confie l’association sur son site internet. La Fondation Caritas France soutient Bou’Sol depuis 2015 et participe au maintien de son activité.

 

La Table de Cana réinvente son activité

Comme les autres entreprises du secteur des métiers de bouche, le réseau La Table de Cana est touché par la crise économique déclenchée par la pandémie de Covid19. En effet, l’annulation des événements a vidé les carnets de commande de cette entreprise de l’ESS qui a dû, un temps, fermer ses portes. Suite à sa réouverture début mai, la Table de Cana a pu distribuer 85 000 repas aux plus démunis grâce au soutien de plusieurs fondations. La reprise d’une activité régulière a donc permis de maintenir l’emploi de personnes vulnérables et en reprise d’activité professionnelle.

Mais pour continuer son action dans un contexte radicalement différent, les entreprises membres du réseau réinventent leur activité. Nouvelle carte, livraison au bureau, nouvelles formules de vente à emporter sur toutes les implantations du réseau : à Orléans où des sachets pique-nique sont disponibles, à Nogent sur Oise ou le restaurant a ré-ouvert le 2 juin en conformité avec les protocoles sanitaires en vigueur.

La Fondation Caritas France contribue au financement de 25 000 repas à des personnes en grande précarité.

Découvrez aussi