[Vos dons en action] – Quatre roues de plus pour Pain & Partage

[Vos dons en action] – Quatre roues de plus pour Pain & Partage

La solidarité a parfois besoin d’un coup de pouce pour que tout roule. A Calais, Marseille, Lyon et Montpellier, Pain et Partage cherche à favoriser les circuits courts pour produire un pain bon et bio, du champ à l’assiette.

 

L’insertion par les métiers de la boulangerie, de Marseille à Calais

Vous connaissez peut-être déjà l’entreprise d’insertion Bou’Sol et ses boulangeries Pain et Partage. Ces dernières emploient des personnes très éloignées du monde du travail. En prenant pour support la fabrication de pain (les produits sont vendus aux entreprises et collectivités), ce sont des parcours complets d’insertion et de professionnalisation qui sont proposés. Tous les métiers du fournil sont abordés dans le cadre de parcours formatifs orchestrés en vue de la reconnaissance et de la validation des compétences.

En mars dernier, la Fondation Caritas France rendait visite à l’antenne nordiste du réseau Bou’Sol, à Calais. Ce voyage de terrain était l’occasion de (re)découvrir l’histoire d’Anne Lecerf et Alain Cammas. En 2012, ils sont gérant et président d’un chantier d’insertion via des activités de blanchisserie/couture. « On voulait développer un support d’insertion adressé aux jeunes. Je découvre alors l’existence du réseau Bou’Sol. J’envoie un mail et, coup de chance, leur responsable est à Calais 15 jours plus tard. On s’est rencontrés et tout est parti de là. »

L’entrepreneuriat social, c’est comme le pain, ça met du temps à lever

La boulangerie, entre autres grâce à un premier soutien de la Fondation Caritas France, ouvre en mai 2017. La production fonctionne, mais notre visite de mars 2019 est aussi l’occasion d’évoquer les points d’amélioration : « Notre enjeu c’est de multiplier par deux notre chiffre d’affaire nous dit alors Anne, mais pour cela, nous devons développer notre infrastructure pour faire une deuxième tournée de livraison et développer nos débouchés ». Et l’association ne chôme pas de ce point de vue : les écoles de la ville de Calais, des EHPAD, des entreprises comme Eurostar ou BioCoop…

Pour livrer tous ces clients, l’achat d’un second véhicule est indispensable. C’est alors que toute l’utilité du réseau de la Fondation Caritas France entre en action : pour réunir les 17 000€ nécessaires à l’achat d’une camionnette équipée 3 fondations vont s’associer. La Fondation Caritas France mais aussi la Fondation Archambault et la Fondation Ensemble Emera apportent chacune environ un tiers du financement.

Accompagner des acteurs de la lutte contre la pauvreté aux solutions pérennes et viables économiquement, c’est tout le sens du travail de la Fondation Caritas France.

Retrouvez notre vidéo chez Pain et Partage à Lyon !

Découvrez aussi