Vos dons en action: De la graine aux fruits, de l’idée au projet, la Fondation Caritas accompagne Arozoaar

Vos dons en action: De la graine aux fruits, de l’idée au projet, la Fondation Caritas accompagne Arozoaar

Saviez-vous que la Fondation Caritas accompagne des projets dès le démarrage ? C’est le cas d’Arozoaar, une exploitation agricole de Charente-Maritime qui livrera ses premiers légumes à la fin de l’année. Si vous êtes un lecteur régulier de nos actualités, vous connaissez sans aucun doute le Réseau Cocagne et son action, voici un « cas pratique ».

 

Construire une ferme avec et pour les précaires

C’est à l’initiative de Fabienne Pouyadou que les habitants de Thou voient arriver au printemps 2016 une exploitation agricole pas comme les autres. En effet, Arozoaar est un chantier d’insertion qui utilise le maraîchage comme support de remobilisation. Allocataires du RSA, sans revenus, sans domicile, sans qualification, chômeurs de longue durée… ici les ouvriers agricoles sont des personnes en situation précaire.

 

Mais ces 8 ouvriers pas comme les autres, les salariés et les bénévoles de l’association savent se retrousser les manches! En quelques mois, un bassin d’irrigation de 600m3, 600m de tranchées, un lieu de stockage et 1600m2 de serres sont sortis de terre. Mais cela n’est que la partie émergée de l’iceberg. Fabienne, la directrice nous raconte : “La phase amont a duré deux ans. Il a fallu mobiliser un collectif, évaluer la pertinence et la faisabilité du projet, trouver un site adapté, rechercher les financements et surtout obtenir le feu vert de l’Etat pour l’embauche de personnes en insertion. J’ai rencontré plus de 100 personnes pendant cette phase.”

 

La terre et le nerf de la guerre

 Pour monter ce projet, Fabienne a réussi à mobiliser plus de 15 partenaires publics et privés. Si le budget a été réuni, cette multiplicité des financeurs n’est pas sans poser certains problèmes. Chacun a “ses contraintes, ses exigences et les procédures sont parfois inadaptées aux structures en démarrage […] pour certaines demandes j’ai du fournir plus de 30 documents voire même des photos… d’un projet qui n’avait pas commencé”.
Arozoaar3La seconde phase d’implantation a démarré en mai 2017 avec la plantation des légumes d’hiver (poireaux, navets, pommes de terre…) et, pour Fabienne, le passage de porteur de projet à chef d‘entreprise. “Mais dans tout ce parcours du combattant, j’ai eu la chance de faire de belles rencontres et de fédérer une super équipe, ce qui permet de prendre du plaisir à travailler 12h par jour!

Après avoir recruté 8 personnes en grande précarité et démarré ses cultures, Arozoaar cherche aujourd’hui des “adhérents-paniers”. En effet, les légumes plantés sont proposés à tous ceux qui souhaitent manger bio et solidaire. Avis aux amateurs: les premiers légumes arrivent en Octobre!

Retrouvez les dernières nouvelles d’Arozoaar ici

Découvrez aussi