Vos dons en action : la Fondation Le Manteau de Saint Martin sort des vies de l’ornière

Vos dons en action : la Fondation Le Manteau de Saint Martin sort des vies de l’ornière

La Fondation Le Manteau de Saint Martin, a été créée sous l’égide de la Fondation Caritas France en 2010. Celle-ci intervient sur le mode du « coup de pouce » auprès de personnes sans ressources ayant un projet de formation ou d’insertion.

Un projet – une histoire

En intervenant auprès d’individus qui vivent un moment crucial de leur existence et se trouvent freinées par des questions financières, la Fondation Le Manteau de Saint Martin sort des vies de l’ornière. La Fondation apporte, sur une certaine durée, un complément de revenus qui permet à la personne de bâtir un projet pour gagner en autonomie : reprise d’études, garde d’enfants pendant une formation pro pour une maman seule, formation pour un senior sortant de prison… Le maître mot c’est donc l’autonomie, comment rendre à ceux qui ont vécu une sortie de route les moyens d’un nouvel avenir? La Fondation répond à cette question très simplement amenant des aides modestes (1500€, 4000€, 3000€) mais primordiales.

C’est ainsi que Mme T., mère élevant seule ses 3 enfants et ayant connu de graves difficultés financières est accompagnée par la fondation dans le cadre de son projet de formation (BTS). Elle a passé brillamment sa première année mais, au moment de financer la seconde, les fonds manquent de nouveau. La Fondation est intervenue et a financé à hauteur de 3450€ la seconde (et dernière) année d’étude.

 

Précarité : tous concernés, tous finançables

Puisque la précarité ne connaît pas de frontière sociale et ignore les barrières d’âge, la Fondation finance tous types de demandeurs. C’est le cas de Charlotte, titulaire d’une bonne formation, qui a retrouvé la force de rebondir grâce à la Fondation. Dans ce cadre elle a suivi un cursus de concepteur et a aujourd’hui décroché un CDD qualifié dans la région de Toulouse.
C’est aussi l’histoire de Rosandan, 15 ans, dont la Fondation paye la scolarité et qui rêve de devenir policier. Son dernier stage au commissariat d’Aubervillier s’est très bien passé et le garçon semble déterminé. Il vise l’intégration dans les unités d’élite de la police.

La Fondation le Manteau de Saint Martin, en lien avec la Fondation Caritas et d’autres partenaires (CIMADE, CHRS La Maison Zoé de Fondacio, Conseil Général…), continue donc de permettre aux “cabossés de la vie” de repartir du bon pied.

Découvrez aussi