Trois questions à Nicolas Duvoux : Les créateurs de fondations abritées et leurs motivations

Trois questions à Nicolas Duvoux : Les créateurs de fondations abritées et leurs motivations

 

Lauréat du Prix de Recherche Caritas en 2009, Nicolas Duvoux a réalisé pour la Fondation Caritas une étude sur les créateurs de fondations abritées. Pendant plusieurs mois, il a interrogé nos fondateurs et revient pour nous sur leurs motivations et leur choix de travailler avec nous.

 

Qui sont les créateurs de fondations abritées ?

Lors de l’enquête, on constate que les profils de fondateurs sont extrêmement hétérogènes. S’ils sont tous relativement aisés, leurs niveaux de patrimoine varient beaucoup et ils viennent d’horizons très différents. Cadre supérieur dans la banque ou l’énergie, chef d’entreprise ayant vendu son affaire dans les télécoms, héritier d’une dynastie industrielle… chacun a son histoire et ses motivations. Les membres de ce groupe trouvent une forme de cohésion en s’affiliant à la fondation Caritas. J’ajouterais que la dimension spirituelle présente chez Caritas nourrit cette cohésion, même si elle n’est pas partagée par tous les fondateurs.

 

Communauté d’objectifs, de valeurs mais quels sont les motivations de ces fondateurs?

Il y plusieurs éléments et certains sont déjà des philanthropes actifs avant de rejoindre la Fondation Caritas. Cependant, tous passent par un moment où ils ressentent le besoin de professionnaliser leur action et de ne plus fonctionner uniquement “à la passion”. Monter une fondation permet de franchir un cap dans l’engagement, de s’impliquer et d’être reconnu dans ce nouveau statut de philanthrope. Surtout, détenteurs d’un patrimoine important, les fondateurs veulent structurer leur famille et une fondation leur apparaît comme un instrument de renforcement de la cohésion familiale. Caritas représente pour elles un soutien important dans cette démarche.

 

Comment les fondateurs choisissent la Fondation Caritas France?

Le travail des gestionnaires de patrimoine (family office, banque privé) est très important en ceci qu’ils sont prescripteurs. Caritas fait, en lien avec ces prescripteurs ou directement, un travail très personnalisé d’accueil et d’accompagnement. Etre reçu directement par la direction compte beaucoup pour les fondateurs. Ils soulignent également que les nombreux temps de parole et d’échange que propose la Fondation Caritas sont primordiaux ainsi que le suivi par les chargés de fondations. Se former tout au long de son parcours de philanthrope à l’adoption de méthodes rigoureuses de sélection des projets, aux problématiques administratives et fiscales, au suivi des projets sont des enjeux abordés dans ces moments qui rencontrent l’intérêt des fondateurs.

 

 

Découvrez aussi