La donation sur succession : le principe

L’âge moyen auquel on hérite est de plus en plus tardif : autour de 60 ans. A cet âge, ou même parfois avant, on a souvent déjà bien construit sa vie, et l’héritage n’est pas toujours indispensable d’un point de vue patrimonial. Il peut même, dans certains cas, générer des soucis importants de trésorerie et de gestion…

Grâce à la donation sur succession, vous pouvez mettre tout ou partie d’un héritage au service de la lutte contre la pauvreté, tout en annulant ou réduisant vos droits de succession puisque les biens donnés sortent de l’assiette de calcul de ces droits.

Seule condition, la donation doit être effectuée en pleine propriété dans les 6 mois suivant le décès. Rapprochez-vous donc rapidement du notaire en charge de la succession afin de mettre en place la donation.

 

Prenez rendez-vous avec Jean-Marie DESTREE

Délégué Général Adjoint de la Fondation Caritas