COVID-19 – Pendant la crise sanitaire, quelle école pour les plus démunis ?

COVID-19 – Pendant la crise sanitaire, quelle école pour les plus démunis ?

La Fondation Caritas apporte 15 000€ de soutien à Synlab pour accompagner les professeurs des zones d’éducation prioritaire pour mettre en place de la continuité pédagogique pour les enfants .

 

Dans la situation de crise sanitaire que traverse la France, les plus démunis d’entre nous sont les plus durement touchés par les différentes mesures de restriction. Si l’on a largement évoqué le cas des personnes sans-abris (plus isolées que jamais à l’heure du hashtag « #RestezChezVous ») et les personnes âgées isolées qui se trouvent fragilisées, les enfants issus de quartiers défavorisés sont eux aussi particulièrement pénalisés.

 

 

Synlab et la Fondation Caritas France : un travail de longue haleine

En effet, il existe en France environ 1090 réseaux REP+ (Réseaux d’Education Prioritaire). Ces derniers « concernent les quartiers ou les secteurs isolés connaissant les plus grandes concentrations de difficultés sociales ayant des incidences fortes sur la réussite scolaire ».  L’association SynLab intervient depuis 2012 auprès des équipes éducatives d’écoles et de collèges. Elle développe et adapte des ressources spécifiques (outils, formations) pour accompagner les équipes dans la mise en place d’un cadre propice au bien-être et à la réussite de tous les élèves.

Dans ce cadre, la Fondation Caritas France avait soutenu, dès 2017 un projet de création d’un réseau de facilitateurs/formateurs intervenant auprès des réseaux REP+/REP en Ile-de-France et dans le Grand Ouest. Près de 1 000 acteurs éducatifs avaient ainsi été accompagnés (enseignants, coordonnatrice REP, CPE, principal adjoint, médiateur éducatif, principal, parents d’élèves, directrice d’école…).

 

Ecoles fermées, apprentissage en danger

Dans le contexte particulier de crise sanitaire, la fermeture des écoles, collèges et lycées décrétée le 12 mars dernier pose de nombreuses questions pour ces jeunes habitants des quartiers populaires. Si l’enseignement à distance permet une forme de continuité, il risque d’accentuer les difficultés scolaires pour des familles pas toujours équipées en digital et dont les parents ne maîtrisent pas toujours les matières scolaires, voire ne parlent pas français.

Au-delà de ces publics, les enseignants de France ne sont pas suffisamment formés pour gérer cet enseignement à distance et se retrouvent démunis pour assumer au mieux ce nouveau rôle. Ces derniers ont été 30 000 à se connecter à la plateforme ÊtreProf.fr de Synlab, 3000 ont assisté à une conférence en ligne sur le sujet et 300 ont sollicité les équipes en direct.

L’association va recevoir de la Fondation Caritas France un soutien exceptionnel. Ce dernier va servir à organiser des temps d’échanges quotidiens pour les enseignants et chefs d’établissements ainsi qu’à produire et diffuser des outils sur les thématiques clés de l’apprentissage en ligne et du maintien du lien avec parents/enseignants. Autant d’éléments indispensable pour limiter autant que possible l’impact de cette crise.

Des premiers retours encourageants

3 semaines après avoir mis en place, en partie grâce au soutien de la Fondation Caritas France, un dispositif exceptionnel, Synlab voit les premiers résultats. 80 000 enseignants se sont connectés sur EtreProf et ont utilisé une ou plusieurs des ressources proposées.

Et les retours témoignent des besoins auxquels répond l’initiative: « J’ai connu EtreProf par hasard sur Facebook. Depuis notre confinement, ce sont les lives que je suis assidûment et qui m’apportent beaucoup. Pouvoir échanger m’aide beaucoup personnellement, me rassure sur ma pratique en télétravail et a fait germer beaucoup d’idées. Celle qui marche très bien avec mes élèves de maternelle est une petite vidéo hebdomadaire dans laquelle je leur parle directement et leur donne plusieurs missions. »

Si cette crise sanitaire n’en est qu’à ses débuts, elle permet d’inventer de nouvelles formes de lutte contre la pauvreté. La Fondation Caritas France sera là pour les accompagner !

Retrouvez d’autres associations soutenues face à l’état d’urgence sanitaire ici.

Découvrez aussi