Fondation Les Colibris d’Elisa

La Fondation Les Colibris d’Elisa a pour objet social de soutenir, notamment au Rwanda, des actions destinées aux personnes souffrant de pauvreté, d’exclusion, de handicap, en particulier les enfants et les jeunes. Elle intervient, en priorité, dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la formation, de l’agriculture et de l’élevage.

Projets

Formation professionnelle pour des jeunes orphelins rwandais

La Caritas diocésaine Cyangugu propose des formations professionnelles pour améliorer les conditions sociales et financières des jeunes orphelins. Le Rwanda reste marqué par le génocide de 1994 qui a traumatisé la population et divise toujours le pays. Les aides internationales…
» Lire la suite

Formation menuiserie

La Caritas diocésaine Cyangugu propose des formations professionnelles pour améliorer les conditions sociales et financières des jeunes orphelins.
Le Rwanda reste marqué par le génocide de 1994 qui a traumatisé la population et divise toujours le pays. Les aides internationales et le commerce ont permis de relancer l’activité économique dans les grandes villes mais les habitants des zones rurales vivent presque uniquement de l’agriculture. Le diocèse de Cyangugu identifie ainsi des  jeunes orphelins vulnérables amenés à suivre l’apprentissage de différents métiers proposés par des centres de formation.

Les formations proposées sont très diverses et les ENA (Enfants Non Accompagnés) peuvent choisir entre différents secteurs tels que la maçonnerie, la couture, la soudure, l’esthétique, l’hôtellerie ou des métiers liés à l’électronique.

ENA formation coupe couture

Formation couture

Les jeunes choisissent leur centre de formation en fonction du métier désiré et de la localisation du centre. Afin de renforcer l’activité suite à la formation, l’association propose également un système de caisse d’épargne et crédits internes (SILC) aux jeunes orphelins pour leur permettre de développer leurs activités. Le prêt permet aux jeunes ENA de créer leur activité notamment par la mise en place d’un commerce ambulant, ou l’achat de bétails. Le système de caisse d’épargne et solidarité interne renforce ainsi le capital mais également le sentiment de solidarité entre les membres.

La récente évaluation du projet montre qu’il a été efficace avec près de 140 jeunes qui ont eu accès à une formation professionnelle entre juin 2013 et juin 2016.
La Fondation Les Colibris d’Elisa a décidé d’appuyer ce projet avec une aide de 22 000 € en 2017.

 

ENA formation soudure

Formation soudure