Fondation Agisens

La Fondation Agisens a pour mission de susciter, prioritairement auprès des jeunes et des publics fragiles, toute initiative visant à favoriser leur autonomie ainsi que l’innovation sociale et l’économie sociale et solidaire, prioritairement en pays de Savoie et dans les Alpes.

Actualités

Assemblée générale 2017

L’assemblée générale d’Agisens s’est déroulée le 31 mai 2017 à la maison des Associations. Les projets soutenus durant la précédente année ont été présentés et le bilan de l’ensemble des actions a été fait.
» Lire la suite

L’assemblée générale d’Agisens s’est déroulée le 31 mai 2017 à la maison des Associations. Les projets soutenus durant la précédente année ont été présentés et le bilan de l’ensemble des actions a été fait.

assemblee 2017campus2016

Succès du Campus  »passeurs d’avenir 2017 »


» Lire la suite

passeursavenir2017

campus_2017_2

Une belle soirée au lycée du Margeriaz

Une centaine de personnes étaient présentes lors du mercredi 30 novembre 2016 d’AgiSens, où trois groupes de Lycéens venaient présenter l’avancement de leur projet devant Guillaume Villemot : 1 – InterAdos (Lycée le Margériaz) : la boite d’intérim pour les 16/18 ans.…
» Lire la suite

Une centaine de personnes étaient présentes lors du mercredi 30 novembre 2016 d’AgiSens, où trois groupes de Lycéens venaient présenter l’avancement de leur projet devant Guillaume Villemot :

1 – InterAdos (Lycée le Margériaz) : la boite d’intérim pour les 16/18 ans. Un projet basé sur l’aide aux jeunes qui veulent débuter leur vie professionnelle, s’insérer dans la vie active, pouvoir financer leurs études et leurs projets.
. Guillaume Villemot fait appel à l’assemblée car ils ont besoin d’une aide juridique pour avancer : un entrepreneur est prêt à les coacher, un autre à partager son fichier de 300 entreprises et un troisième pense pouvoir démarrer un partenariat dans le domaine de la cuisine pour collectivité !

2 – Stage à l’International (Lycée Le Margeriaz) – Améliorer l’apprentissage d’autres langues, découvrir de nouveaux paysages en France comme à l’international. Ces échanges permettront aux jeunes de pouvoir rencontrer des cultures, des personnes et des environnements différents des leurs.
.  Il faut trouver un nom au projet, qui soit le même dans plusieurs langues,
.  Contacter des mairies qui pourraient aider dans le cadre d’un jumelage
.  Contacter des professeurs de langues qui font des échanges scolaires
.  Démarrer avec un petit nombre d’élèves

3 – Fédération des Maisons des Lycéens (Lycée Louis Armand) : les lycéens ont envoyé une lettre pour leur projet car ils sont en ce moment même aux 1ères Assises des Maisons des Lycéens à Paris et proposent un projet inter MDL au bassin Chambérien à savoir la création d’un Festival dans le domaine artistique (musique). Ce projet sera présenté au Forum Académique des MDL qui aura lieu en mars prochain.

Après ce magnifique temps d’échange avec les jeunes, nous sont présentés un diaporama sur LES COMPTES NICKEL par Melle Tchika Survee et Mr Jean-Paul Mengeon, Président de la Chambre Syndicale des Buralistes de Savoie.
.  A ce jour 430 000 comptes sont ouverts et il y a chaque jour 25 000 nouvelles ouvertures de comptes ! Cela juste en 2 ans !
.  Les buralistes, ouverts 7j/7 sont préposés à l’administration et après une enquête très stricte de moralité, 25 000 buralistes sont agréés au niveau national et ont obtenus l’exclusivité des comptes Nickel. On peut donc, pour la somme de 20€ par an, y ouvrir son compte, recevoir un Rib et une carte mastercard en quelques minutes, on peut retirer et déposer du cash. Il n’y a pas de chéquiers.
.  Guillaume Villemot nous rappelle l’utilité sociale de ces comptes Nickel pour la rebancarisation et donc la resocialisation des exclus du système bancaire, et bien sûr pour l’apprentissage de l’autonomie en sécurité pour les jeunes (pas de découvert autorisé).

Visionnage du micro-trottoir réalisé par les élèves du Margériaz auprès des élèves et enseignants du Lycée sur l’ENGAGEMENT.

.  Guillaume Villemot insiste sur le fait qu’il y ait plusieurs forme d’engagement, et que s’engager est bon pour l’Homme. 50% de la population est engagé dans le bénévolat contre seulement 2% dans le milieu politique, et pourtant la politique est surmédiatisée ! Il faudrait inverser la tendance et faire plus connaître les gens qui s’engagent et leurs actions !
.  Exemples des différentes actions réalisées et soutenues par BBZ à Arras dans différents domaines : Education-Formation, Accès au Travail avec Entreprenez votre vie, la Fraternité-Solidarité avec Le Récho, les logements intergénérationnels, la construction à Grande-Synthe d’un vrai camp de migrants avec scolarisation… et aussi en corse : lutte contre la violence auprès des sportifs et supporters, il y a aussi EcoCerc le cercueil à 300€, les jardins partagés,etc..
.  Réaction de la salle : beaucoup d’associations de ce type existent aussi sur le bassin chambérien , les jardins partagés, le café Bonnes nouvelles où on peut partager son savoir-faire …
.  Il faudrait réaliser sur le bassin chambérien une « Balade » de Découverte des Associations et Entreprises axées sur l’Economie Sociale et Solidaire comme cela se fait à Sceaux…

Prochain Campus « Passeur d’Avenir » à la Ferme de Bressieux le 13 Avril 2017 :
–          Encore plus de projets
–          Donner une place aux jeunes du 1er campus dans l’organisation du 2ème
–          Trouver un sponsor
–          Trouver des témoignages : Celles du Margériaz, la plateforme ESS de Savoie, les journées de la Citoyenneté (E2C), la Maison des Lycéens, le point sur la « Fabrique » du projet d’Agglomération
–          Une conférence débat avec La Thématique : L’Avenir du Travail