L’intrapreneuriat au service du bien commun : la Fondation Caritas France, objet d’étude

L’intrapreneuriat au service du bien commun : la Fondation Caritas France, objet d’étude

La création de la Fondation Caritas France est une véritable histoire entrepreneuriale. Fondée par le Secours Catholique, elle a réussi à se développer en apportant de nouvelles ressources et compétences  à sa structure mère et en soutenant des moyens originaux de lutte contre la pauvreté et l’exclusion.

 

Une collaboration au long cours avec la Chaire Philanthropie de l’ESSEC

Particulièrement engagée dans l’accompagnement et le développement de la philanthropie individuelle et familiale, la Fondation Caritas France soutient la recherche sur les sujets qui sont les siens. A ce titre, elle fait partie des partenaires de la Chaire Philanthropie de l’ESSEC depuis sa création en 2011. Cette collaboration a donné lieu à des rencontres avec les philanthropes, à la mise en place de programmes de formations ou encore à la parution de différents ouvrages et articles.

L’une des dernières productions de la Chaire Philanthropie de l’ESSEC, prenant pour objet la Fondation Caritas France, vient de recevoir le Prix EFMD 2019 dans la catégorie « Leadership et innovation dans les organisations internationales, intergouvernementales et sans but lucratif ». Cette compétition internationale récompense la création d’études de cas réelles, innovantes et de qualité dans le but de promouvoir l’enseignement par la mise en situation dans les business schools. Développé par Arthur Gautier, professeur à l’ESSEC et directeur exécutif de la Chaire Philanthropie, ce cas a inspiré l’article co-signé sur ce sujet par Arthur Gautier, Jean-Marie Destrée et Pierre Levené.

 

L’intrapreneuriat au service du bien commun

Reprenant l’historique de la Fondation, depuis les prémices de sa création en 2007 jusqu’à 2014, le cas pratique propose aux étudiants de réfléchir aux orientations stratégiques de la Fondation et d’en définir le plan d’action. Enseigné en cours traitant de la philanthropie ou de la collecte de fonds, de la gestion des organisations à but non lucratif ou encore de l’entrepreneuriat et de l’innovation sociale, ce cas doit permettre aux étudiants de: 

– Découvrir les leviers d’innovation et la dimension intrapreuneuriale de certains projets portés par des organisations à but non lucratif.

– Comprendre en quoi la création d’une « filiale » (ici, une fondation abritante) est une stratégie possible de développement de nouvelles ressources pour lutter contre la pauvreté.

– Analyser les conditions de succès d’une innovation dans une grande organisation à but non lucratif.

 

Cette récompense s’accompagne d’une publication sur le Case Centre, la “banque de cas” partenaire de l’EFMD: le cas est désormais disponible à l’achat pour les professeurs en management en France et à l’international. Une belle reconnaissance de la qualité du travail de la Chaire Philanthropie de l’ESSEC, qui s’accompagnera d’un gain de visibilité à l’international pour la Fondation Caritas France. 

Pour en savoir plus sur ce partenariat cliquez ici 

Découvrez aussi