[Vos dons en action] Sala Baï, une formation d’excellence pour sortir de la pauvreté

[Vos dons en action] Sala Baï, une formation d’excellence pour sortir de la pauvreté

A l’évocation des temples d’Angkor, le familier des images de ce temple imagine les magnifiques bas-reliefs, la jungle et se voit visiter ce site d’exception. Ce qu’il ne sait peut-être pas c’est qu’à Siem Reap, aux portes du site d’Angkor, se trouve une initiative originale qui a déjà permis à 1500 jeunes de sortir de la misère.

 

 

 

Faire du tourisme un levier de développement pour tous

Programme de développement créé et administré par l’association Agir Pour Le Cambodge (qui a créé la Fondation Sala Baï, abritée sous l’égide de la Fondation Caritas France), Sala Baï est une formation d’excellence aux métiers de l’hôtellerie et de la restauration. Elle accueille de jeunes Cambodgiens issus des familles les plus défavorisées de la région qui intègrent l’une des cinq formations proposées : Restaurant, Cuisine, Réception, Service d’étage et, depuis 2015, Soins et Beauté. Recrutés sur tout le territoire national, les étudiants sont en majorité des femmes ce qui permet de s’inscrire dans la lutte contre le trafic d’êtres humains.

Entièrement gratuite, la formation est prise en charge par APLC, et est aujourd’hui reconnue par les entreprises des environs : 100% des diplômés trouvent un travail dans le mois suivant la fin des études. En plus d’une reconnaissance de la profession, la formation donne droit à un diplôme visé par les ministères du travail et du tourisme. Reconnue et diplômante, la formation dispensée par Sala Baï a surtout un impact direct et important : les élèves de la formation ont, à l’embauche, un salaire trois fois supérieur au revenu de leur famille. Pour chaque jeune formé c’est ainsi une famille sortie de la pauvreté.

 

Formation et Insertion : le défi du changement d’échelle

Ouverte en 2002, la formation accueillait alors 50 étudiants, puis 70 en 2003. Au fil du temps, l’école s’est adaptée au marché de l’emploi local en montant en capacité sur les profils les plus recherchés et en ouvrant de nouvelles filières. Mais pour que l’école puisse accepter davantage d’étudiants il faut pousser les murs.

Si les lieux d’enseignements peuvent aujourd’hui absorber la hausse, ce n’est pas le cas des structures d’hébergement. Pour permettre à l’école de monter en puissance, la Fondation Caritas France a soutenu Sala Baï pour financer la construction de nouveaux internats. Leur achèvement en Juin 2018, a permis d’accueillir 150 étudiants pour la rentrée de septembre. En 16 ans, l’école a ainsi triplé le nombre de jeunes formés. Preuve de leur attachement à leur école, les anciens de la formation ont également participé au budget de construction.

 

 

Découvrez aussi