Philanthropie familiale : expérience solitaire ou engagement collaboratif ?

Philanthropie familiale : expérience solitaire ou engagement collaboratif ?

Comment impliquer ses proches dans sa fondation ?

Comment la Fondation Caritas France pourrait mieux travailler avec ses abritées ?

Comment les fondations abritées entre elles pourraient agir avec plus de synergies ?

Pour réfléchir ensemble à ces questions, une quarantaine de fondateurs familiaux s’est retrouvée à la Fondation Sommer.

Au menu de cette soirée des fondations familiales un atelier de travail sur le thème La Philanthropie : expérience solitaire ou engagement collaboratif ? qui a permis de faire émerger quelques pistes, notamment sur les manière d’impliquer ses enfants – ou même ses petit-enfants – ou encore sur des possibilité de cofinancements de projets, à l’instar de ce qu’une poignée de Fondations a commencé à mettre en place au Cambodge suite à un voyage terrain en novembre dernier.

Atelier de travail des fondateurs familiaux

Atelier de travail des fondateurs familiaux

Conference Fondation SOMMER

Conférence Fondation SOMMER

 

 

 

 

 

 

 

Ces deux heures et demie studieuses ont été suivies d’un apéritif et d’un diner.

 

 

Découvrez aussi